Giovanni, du Salvador, participant

Vers tous les témoignages

*Afin de protéger leur vie privée, les réfugié-es ne sont désigné-es que par leur prénom.